Bourses de recherche

Depuis plus de 50 ans, la SGRC contribue à promouvoir l’intérêt géographique du Canada – ses populations, ses lieux, sa culture, son environnement et les défis économiques qu’il doit relever – en finançant la recherche qui permet d’étendre les connaissances qu’ont les Canadiens de leur pays, pour ainsi mieux l’apprécier.

Nous sommes l’un des plus anciens organismes de financement de la recherche géographique au Canada et nos subventions de recherche ainsi que nos bourses d’études ont permis à des étudiantes et des étudiants de poursuivre leur passion pour la géographie, menant parfois lieu à des résultats inédits. Ce soutien indispensable a également contribué à lancer la carrière de certains des plus brillants esprits du Canada en géographie.

La date limite pour soumettre les demandes est le 14 février de chaque année.

Voyez les projets de recherche que nous avons financés en 2021.

Membres du comité

Lynn Moorman (présidente), James Boxall, Denis St-Onge, Pat Maher, Greg Halseth, Christine Duverger-Harrison

Photo: Dan Clark

Featured research project

2021 RCGS Graduate Research Grant Recipient: Katelyn O’Keefe, University of Calgary

Comprendre les répercussions des changements climatiques sur l’anse Pauline et le patrimoine qui s’y trouve

Parmi les éléments du patrimoine à l’anse Pauline (sur Qikiqtaruk – île Herschel), au Yukon, mentionnons les huttes de terre et les bâtiments des Inuvialuit construits à l’époque de l’industrie baleinière, du commerce des fourrures, des missionnaires et de la Gendarmerie à cheval du Nord-Ouest. L’érosion des côtes et les inondations associées aux changements climatiques ont un effet dévastateur sur l’anse Pauline et endommagent ces éléments.

Madame O’Keefe adopte deux démarches distinctes dans ses recherches qui visent à comprendre les répercussions de ces processus. D’abord, elle comparera visuellement des images aériennes de l’anse Pauline prises en 2017 et en 2019, puis elle procédera à une analyse permettant de déceler les changements au moyen d’un logiciel ouvert. Cette analyse permettra d’expliquer l’impact des inondations et de l’érosion sur le paysage et sur la principale zone d’établissement. L’excavation de deux huttes de terre endommagées a permis de compléter l’analyse des images. Les résultats seront comparés à ceux obtenus lors de fouilles précédentes ayant permis de dégager d’autres huttes de terre (intactes).

Bourses de recherche de la SGRC pour les cycles supérieurs

Les bourses de recherche de la SGRC pour les cycles supérieurs (jusqu’à concurrence de 13 000 $ répartis entre plusieurs soumissions, d’une valeur maximale de 5 000 $ chacune) sont attribuées chaque année par la Société géographique royale du Canada. Elles sont offertes aux étudiantes et étudiants inscrits à la maîtrise et au doctorat dans une université canadienne. Le domaine d’intérêt géographique de la recherche peut se situer n’importe où au Canada.

Subventions de recherche indépendante de la SGRC

La Société géographique royale du Canada soutient les projets de recherche dans le domaine de la géographie qui contribuent à la réalisation de son mandat consistant à « mieux faire connaître le Canada aux Canadiens et au monde entier ». Les propositions doivent préciser le sujet abordé, les méthodes utilisées et la nature du résultat final.

La bourse James Maxwell en géographie humaine

La bourse James Maxwell en géographie humaine est décernée aux étudiantes et étudiants inscrits à la maîtrise dans une université canadienne et dont la thèse porte sur la recherche en géographie humaine au Canada. Cette bourse a été nommée en l’honneur de James Maxwell, un ancien administrateur de la Société géographique royale du Canada.

La bourse de doctorat en géographie nordique James Bourque

La bourse de doctorat en géographie nordique James Bourque (jusqu’à 6 000 $) est décernée annuellement par la Société géographique royale du Canada. Elle est destinée aux étudiantes et étudiants inscrits au doctorat dans une université canadienne. La bourse est décernée pour des recherches en vue de la rédaction d’une thèse sur un sujet lié à la géographie nordique.

Précédents bénéficiaires d’une subvention de recherche :

Bourses de recherche de la SGRC pour les cycles supérieurs

Nicola Angus Shipman (2019)
Abigail Dalton (2019)
Maeva Gauthier (2019)
Kirsten Reid (2019)
Lucas Brehaut (2018)
Blair Cullen (2018)
Katie Goodwin (2018)
Dalal Hanna (2018)
Brian Pentz (2018)
Andrea Reid (2018)
Leah Walker (2018)

La bourse de doctorat en géographie nordique James Bourque

Caitlynn Beckett (2019)
Annie Lamalice (2018)

La bourse James Maxwell en géographie humaine

Miranda Monosky (2019)
Brittany Main (2018)
Jennifer Yakamovich (2018)